Retour à Zombieland

ZOMBIE fais moi peur !

Le monde se remet depuis le début des années 2000 tout juste à la mode des zombies, ces morts-vivants inspirés de la culture haïtienne, popularisés par George Romero dans les années 80.

C’est en 1993 que Sam Raimi achevait sa trilogie Dead mené par l’intrépide Ash héros burlesque qui abattait ses adversaires à l’aide d’une tronçonneuse greffée à la main. déclenchant rires et sourires dans l’exercice.

Mais dix ans plus tard Danny Boyle et Paul W.Anderson rendaient les choses plus sérieuses choses en réalisant respectivement 28 jours plus tard et Resident Evil, plongeant toute une génération dans une paranoïa anti-zombies et laissant penser que le phénomène avait une part de crédibilité et de probabilité.

Le remake du film “la nuit des morts vivants” par un certain Zack Snyder perpétuera le mythe des légions d’humains décédés déterminés à en tuer d’autres pour se nourrir.


Shaun , tueur de zombies qui ne joue pas vraiment au cricket

Mais heureusement la même année c’est d’Angeleterre et du duo Edgard Wirght et Simon Pegg que viendra la légèreté dans un délirant Shaun of The dead devenu lui aussi culte et mettant en scène une apocalypse zombie à mourir … de rire !


Columbus au pays des Zombies

Tueurs de zombies dans tous leurs Etats….

Talhalasssee, Columbus , Wichita et Little Rock

Il faudra attendre 2009 pour remettre un peu d’humour dans tout ça en découvrant sur grand écran Bienvenue à Zombie Land.

Contrairement à la série The Walking Dead qui arrivera sur les écrans un an plus tard (entraînant dans son sillage son lot de séries Z comme Izombie et Znation notamment), Zombie Land n’est pas adapté d’un comics ou même d’un livre mais est bien une création originale.

Survivant à une crise sanitaire apocalyptique qui a transformé la population américaine en zombie, un jeune homme décide de prendre la route pour retrouver sa famille tout en suivant une série de règles qu’il créé et suit au fur et à mesure pour échapper à la transformation.

C’est dans ce contexte qu’il va faire la rencontre d’un autre survivant obsédé par les petits gâteaux d’une certaine marque et habile à dézinguer joyeusement les zombies à l’aide de toute une série d’armes et de techniques.

Se surnommant par leurs villes d’origine le jeune Columbus et son compère Tallahassee traversent le continent et finissent pas tomber sur deux sœurs Wichita et Little Rock qui les accompagnent dans leur périple.

Lors de leur passage à Hollywood ils vont notamment rencontrer Bill Murray, acteur culte de SOS fantômes, retranché dans son manoir.

Le premier film Zombie Land fut un succès surpris du box-office américain et plutôt apprécié par la critique pour son ton décalé et son casting rafraîchissant porté par le trio de jeunes acteurs Jesse Eisenberg (Mark Zukerberg dans the Social Network et futur Lex Luthor du DCEU), Emma Stone (Birdman, The Amazing Spiderman, Lalaland) et Abigail Bresling (Little Miss Sunshine) autour du chevronné Woody Harrelson (Tueurs-Nés, Hunger Games, Solo, Venom…)


Malgré cela il aura fallu dix années pour que la suite voit le jour.

Outre le fait de rassembler les acteurs du premier volet (les 4 protagonistes sont bien présents) il fallait sans doute aussi trouver une idée originale pour les ramener et justifier de suivre de nouvelles aventures avec eux.


Zombie Land la série ?

Un projet de série pour Amazon a d’ailleurs existé mais les fans l’ont largement décrié l’annulant à l’issue du pilote. Au vu du charisme du casting on peut comprendre pourquoi….


On retrouve nos quatre compères dans leur nouvelle demeure : La Maison Blanche à Washington.

Ne vous inquiétez pas tout ce qui s’est passé dans le film précédent a bien existé et ils squattent simplement le bâtiment historique vidé de toute âme humaine à part la leur et végètent joyeusement aux alentours.

Mais tandis que les deux hommes de la bande se complaisent dans la situation sans s’inquiéter de l’avenir, une série d’évènements amènent les deux filles à les quitter brusquement sur un coup de tête.

Columbus fait alors la rencontre d’une jeune fille blonde totalement naïve avec qui il essaie d’oublier Wichita mais lorsque celle-ci fait son retour seule, il se joint à elle pour retrouver Little Rock partie avec un autre survivant de son âge pour rejoindre une communauté hippie pacifiste.

Sur leur chemin ils iront à Graceland, où se trouve la maison d’Elvis Presley et iront de surprises en surprises en découvrant qu’ils sont loin d’être les uniques survivants de l’apocalypse zombie.


L’avis de la rédac

10 ans après un premier volet original, ce retour n’était pas forcément nécessaire mais devrait plaire aux fans de la première heure. Les nouveaux personnages sont heureusement là pour ramener de l’humour et des situations drôles même si le scénario ne vole pas très haut. Un pur divertissement qui vous changera des situations anxiogènes de Walking Dead.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer