Trending

Nouveau divorce pour Disney?


  • Art by Leinil Francis Yu – (c) 2012 – Marvel Comics – Death Of Spiderman

1 Mariage pour deux enterrements?

Après la fin de l’accord avec Netflix qui a rendu les fans orphelins de certains héros et alors que le rachat de la Fox permettra dans le futur le retour d’autres, une nouvelle sans précédent est tombée : Spiderman pourrait quitter le MCU !


Fin de l’accord entre Sony Pictures et Marvel Studios

Selon le site Deadline l’accord qui existait depuis 2015 entre Marvel Studios (Walt Disney Company) et Sony Pictures verrait sa fin précipitée pour une histoire d’argent.

Alors que Spider-Man Far From Home, deuxième volet produit par les deux compagnies est le plus gros succès de la firme nippone avec un box-office record de 1.110 milliard de dollars au niveau mondial , les négociations pour poursuivre la collaboration auraient échoué.

Derrière ce revirement inattendu il y a bien entendu une histoire d’argent.

Explication


Le Deal de 2015


Alors que Marvel Studios et son architecte principal Kevin Feige cherche à rassembler toutes les licences et donc tous les héros sur une seule bannière productive pour construire son univers cinématographique, les personnages les plus populaires de la maison d’édition à savoir les x-men, les quatre fantastiques et surtout Spiderman sont encore la propriété de studios concurrents.

Si la Fox a essayé de relancer sa franchise mutante avec des films solos consacré à Wolverine et des films X-Men, du côté de Sony malgré les box-office honorables des deux films rebootés consacré au tisseur, on est pas très satisfait.

Evidemment l’ensemble de l’industrie et des studios notamment lorgne avec intérêt sur les résultats de Marvel Studios dont les productions écrasent littéralement la concurrence au point de cumuler les milliards au box-office sur la seule franchise Avengers.

Amy Pascale productrice de la franchise Spiderman est chargé des discussions avec Feige qu’elle connaît bien (il est producteur historique de tous les films des personnages Marvel depuis l’an 2000) et suite à une fuite de mails où les négociations entre les deux studios sont révélées, la chose est assumée pour Sony qui accepte de “prêter créativement” le personnage au MCU quitte à l’intégrer.

Pour autant les droits et les recettes liées à cette production leur reviendront.

C’est ainsi que le jeune Peter Parker sous les traits d’un nouvel acteur (Tom Holland) fait ses débuts dans le film Captain America Civil War en tant qu’allié d’Iron Man.

Le public est enthousiaste après le fiasco Amazing Spiderman et la piètre prestation d’Andrew Garfield et un premier film solo réalisé par Jon Watts est mise en chantier et devient le plus gros succès super héroique de l’année 2016 à l’international (devant Wonder Woman de DC Comics).

Galvanisé Sony qui avait annulé de nombreux projets autour de cet univers décide d’en relancer de nouveaux conscients du potentiel énorme que le personnage représente notamment avec le succès massif d’un jeu vidéo sur PS4 qui bat des records de vente, asseyant un peu plus la notoriété du héros new-yorkais.

En 2018 le studios après avoir prêté Spidey pour le combat contre Thanos dans Infinity War a lancé au cinéma un film d’animation “Spider-Man : Into The spider-verse” qui connaît un vrai succès et a surtout dégainé un film solo consacré à l’ennemi historique de l’homme araignée : VENOM avec pas moins que Tom Hardy au casting.

Si le film est médiocre et éreinté par la critique, son succès est massif surtout en Asie et le film atteint le milliard de dollars à l’international …. alors que Spider-Man n’apparaît même pas dedans.


Des rumeurs fleurissent alors pour des films consacré à d’autres ennemis iconiques, et Jared Leto après avoir été le Joker de DC Comics dans Suicide Squad, va interpréter un autre anti-héros à savoir le vampire Morbius.

On évoque aussi des films solo qui seraient dédiés à la mercenaire Silver Sable à qui on associerait la cambrioleuse Black Cat et encore plus saugrenu un autre pour Silk, une clone de Spider-Man dans les comics récents.

Alors que le deal arrive à sa fin avec le nombre d’apparitions prévues dans le contrat initial, personne ne pouvait imaginer que Sony allait s’asseoir sur la poule aux oeufs d’or financée et produite par Marvel Studios pour le personnage boosté par son appartenance au groupe des Avengers dans leurs deux derniers films.


Mais grisé par le succès dans les jeux vidéos , l’animation et le film Venom, Sony aurait refusé la ré-négociation du deal par Disney qui logiquement aimerait toucher une plus grosse part des bénéfices et que Sony investisse davantage d’argent dans la production, au moins à parts égales, et que par conséquent les revenus soient mieux répartis entre les deux compagnies.

Car dans le projet initial, c’est bien Marvel Studios qui assurait le contrôle créatif et financait en grande partie la production (notamment le cachet colossal de Robert Downey Jr pour Spider-MAn Homecoming) pour des revenus amoindries l’essentiel allant à Sony.

Dans le détail toute la partie créative et notamment l’intégration dans le MCU de Disney du personnage était le travail de Marvel Studios et en contre-partie la partie financière voyait Sony recueillir 95% des recettes, les 5 % restant tombant dans les poches de Marvel.

le MCu ayant engendré 22 milliards dans le monde depuis 2008 on imagine aisément la réflexion de Disney après les succès des deux films co-produits avec Sony.


Quel avenir pour Tom Holland et la franchise?


Si il n’y a eu aucune annonce officielle concernant une troisième aventure de Tom Holland sous le masque de Spider-Man au cinéma, il ne fait aucun doute qu’il reviendra après le final de Spider-Man Far From Home et son cliffhanger de génie.

L’acteur lui-même avait laissé entendre qu’il avait signé pour une trilogie lors de la promotion du premier film.

Concrètement la fin d’un accord entre Marvel Studios et Sony ne mettrait aucunement en péril cette future production , mais le personnage se verrait alors exclu ou ignoré du MCU et n’aurait plus l’occasion de croiser des personnages comme Iron Man, Happy Hogan ou Nick Fury dans ses futures aventures.

Le monte-en-l’air ne manque cependant pas de riches et nombreux personnages secondaires pour agrémenter ses aventures sans faire appel au MCU comme la trilogie de Sam Raimi l’avait déjà démontré.

Mieux on peut imaginer que Venom et Morbius croisent sa route le temps d’un caméo voire d’un film entier dans une version revisitée des Sinister Six.


une Phase 2 pour Sony ?


Deadline évoque aussi une crainte de Sony que Kevin Feige se disperse.

Lors du comic Con le patron de Marvel Studios a avoué qu’il y avait sur les rails outre la multitude de projets de la phase 4 en séries et en films qui ont été présenté des choses autour des X-men et des Quatre Fantastiques sans oublier les suites des nouveaux succès comme Captain Marvel et Black Panther.

Dans tout ça , consacrer de l’énergie du temps et de l’argent à Spiderman dans les conditions financièrement peu intéressantes a moins d’intérêt pour Disney qui faute d’accord a prouvé dans la dernière décennie que côté super héros ils savaient damer le pion à toute concurrence.

Reste l’espoir pour les fans qu’un accord soit finalement trouvé comme en 2015 quand le premier évoqué secrètement avait dû officialisé pour éviter à Sony une nouvelle déconvenue.

Cette fois-ci la balle est dans les deux camps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related Articles

Back to top button
Close
Close