Marvel / Netflix acte 2 les raisons du divorce

Alors que récemment la plate-forme de vidéo en streaming Netflix a mis fin à son partenariat avec Marvel Televisions en annulant Punisher et Jessica Jones, il y a quelques semaines c’est avec une certaine stupeur que le monde entier apprenait qu’un sort similaire avait été réservé à Daredevil.

Marvel sur Netflix
Depuis 2008 Marvel Studios et Comics appartiennent au géant du divertissement Disney. Outre les séries Marvel créées sur Netflix , les films du géant aux grandes oreilles vont à terme eux aussi quitter le catalogue pour rejoindre la future plate-forme exclusive de streaming maison Disney +

Daredevil

Suite à un accident survenu dans son enfance l’avocat Matt Murdock est devenu aveugle mais a dévellopé des aptitudes particulières qui lui permettent de rendre justice autrement. Il protège farouchement le quartier de Hell’s Kitchen à New York

Jessica Jones

Doté d’une force surhumaine Jessica Jones est une détective privée hors pair qui navigue entre cynisme et alcoolisme pour oublier un traumatisme. Ces enquêtes l’amènent malgré elle à se confronter à son passé.

Button Text 2

Luke Cage

Ex policier Carl Lucas se retrouve en prison suite à une machination. Il devient l’objet d’une expérience scientifique qui lui confère une force surhumaine et une peau invulnérable. Après s’être évadé il devient Luke Cage et devient le protecteur du quartier d’Harlem contre les malfrats.

Iron Fist

Disparu dans un accident d’avion avec ses parents lorsqu’il était adolescent, l’héritier d’une fortune colossale Danny Rand revient à New-York une fois adulte. Durant des années il s’est entraîné aux arts martiaux et a acquis un pouvoir particulier l’Iron Fist.

Punisher

Victime d’un complot lFrank Castle devient la cible d’un attentat qui élimine toute sa famille. Seul survivant cet ancien militaire des forces spéciales décide de consacrer son existence à l’éradidation pure et simple des criminels et de les punir définitivement.

Si beaucoup ont vu dans cette décision une réaction à l’arrivée prochaine d’un concurrent de poids, (la plate forme Disney + qui sera lancée en 2020 regroupera toutes les licences du géant du divertissement outre les films et séries du catalogue actuel s’ajouteront aussi celles de la Fox récemment rachetée) et à un désir compréhensif de ne pas promouvoir les personnages Marvel (propriété de Disney), d’autres y ont perçu au contraire une volonté du géant aux grandes oreilles de rapatrier au plus vite ses licences afin de les exploiter en propre à l’instar de ce qui est prévu avec les mutants et les quatre fantastiques de la fox.

Depuis Jeph Loeb président de Marvel Televisions a rassuré les fans sur le fait que la décision n’était pas la leur, mais qu’un espoir subsisterait de retrouver les Défenseurs (Daredevil, Jessica Jones, Iron Fist et Luke Cage réunis chez Netflix dans une mini-série eponyme) via la plate-forme HULU propriété à 80% de Disney qui va produire de nouveaux shows tv sous la bannière Marvel.

Mais reste la question des droits cédé à Netflix qui contractuellement interdit à Marvel de produire quoi que ce soit durant les deux années qui suivent l’annulation d’un show Marvel/Netflix certainement pour que le géant américain de la vod puisse avoir le temps de rentabiliser son investissement en poursuivant son exploitation exclusive durant ce laps de temps.

La pionnière des séries Marvel/Netflix était apparue en 2015 et avait démontré le savoir-faire et l’élégance du diffuseur en matière de co-production, offrant enfin au grand public et aux fans de comics une adaptation crédible des aventures du diable de Hell’s Kitchen.

Mieux encore au fil des saisons l’essence même du personnage torturé et courageux avait gagné en épaisseur et la 3e (et donc dernière) saison avait achevé de mettre d’accord la critique sur ce show télé qui offrait une maturité , des chorégraphies de combats et surtout un casting à la hauteur.


Près de deux mois après la terrible nouvelle le #savedaredevil englobe une pétition visant à convaincre Netflix de sauver le show déjà annulé et de produire une 4e saison!


Concernant cette annulation toujours , si Netflix ne communique pas officiellement sur ses “audiences” et ne vit pas de la publicité, il apparaît toutefois depuis quelques mois qu’en cours de diffusion de nombreuses informations et rumeurs circulent concernant le taux de visionnage effectif d’un show.

Aussi le modèle économique novateur qui consistait à produire avec qualité des shows exclusifs a trouvé ses limites et le binge-watching qui accompagnait la disponibilité d’une saison complète n’est plus l’apanage de la marque au grand N. Puisque ses concurrents comme Amazon Prime Video suit la même tendance en proposant des séries originales auto-peoduites en exclusivité dont les saisons sont disponibles en une fois.

Aussi depuis quelques années la diversification du public pousse également à acheter des séries déjà produites et lancées dans différents pays et à en récupérer la coproduction ou à la reprndre à son compte en cours de route.

Comme ce fut le cas pour la série espagnole “La casa de Papel” , la série anglaise “The Last Kingdom” ou encore “Arrested Development”. Toutes créées et produites sur d’autres chaînes leur poursuite a été assurée par Netflix.


Parallèlement à ça les shows qui ont lancé la marque et fait sa réputation ont connu la même érosion et un désintérêt du public toujours plus exigeant et versatile

Ainsi après Sense 8 c’est House Of Cards déjà ébranlé par le scandale Spacey qui a vu arriver sa conclusion.

Depuis on a appris aussi la fin programmée de Orange Is The New Black et l’ovni Unbreakable Kimmy Schmitt a connu une fin discrète il y a quelques semaines.

Lancé dans la production cinématographique et les documentaires Netflix se cherche un nouveau souffle alors que des concurrents fourbissent leurs armes et inspirés par leur exemple investissent de plus en plus dans des productions coûteuses et léchées

Nul doute que les récents succès des documentaires sur Ted Bundy et le Fyre Festival couplés à l’oscar obtenu par Alfonso Cuaron pour Roma vont dans un futur proche pousser la plate-forme a conserver son catalogue existant et s’orienter vers le cinéma qui offre une reconnaissance dans le milieu à l’heure où la fréquentation des salles est en baisse mais que les stars du grand écran ne rechignent plus à investir le petit.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer