Marvel : des comics qui progressent?

Le MCU manque de diversité?

Alors qu’il y a quelques mois l’acteur de série Kit Harrington s’insurgeait contre l’absence d’un interprète ouvertement homosexuel pour camper un personnage du Marvel Cinematic Universe (MCU), c’est tout récemment l’actrice de Twilight Kirsten Stewart qui déclare au détour d’une interview que sa bisexualité et sa relation assumée avec sa compagne (l’actrice Ashley Benson de la série Pretty Little Liars) lui fermerait les portes de la franchise cinématographique de l’Histoire du cinéma…

Pourtant les lecteurs de comics de longue date ne cessent de s’insurger sur les profonds changements de sexe et d’origine de personnages lors de leur passage sur petit ou grand écran au nom de la diversité qui vont jusqu’à modifier leur repère avec la création d’une ribambelle de nouveaux héros plus “modernes” visant à remplacer leurs icônes.

A l’origine étaient …. les comics…

Alors que la firme qu’on surnomme la maison des idées fête officiellement ses 80 ans d’existence (beaucoup moins en réalité sous le nom de Marvel Comics mais si on se réfère à la création de Captain America en 1939 ça se tient…), l’éditeur qui a réellement explosé au début des années 60 sous l’égide de Stan Lee (entres autres) n’a eu de cesse au fil des décennies de s’inspirer de la société et même parfois de l’anticiper sur des questions majeures comme la lutte contre le racisme ou la drogue et celle pour le féminisme.

Malgré tout à l’aube des années 2000, un nouveau virage est emprunté pour rallier un lectorat plus jeune et plus novice peu motivé par la connaissance de 40 ans de comics à acquérir pour suivre et comprendre les héros Marvel.

La ligne Ultimate donc reprend les héros connus de l’univers Marvel et les réécrit de façon moderne et actuelle en gardant dans les grandes lignes certains traits de leurs origines et de leur capacité mais en s’affranchissant de leur histoire.

Parmi les exemples marquant de ce nouvel univers , Nick Fury , célèbre directeur du SHIELD de type caucasien qui a combattu durant la deuxième guerre mondiale, est rajeuni, devient afro-américain et prend les traits de l’acteur américain Samuel L Jackson car le dessinateur du comics( Bryan Hitch) l’apprécie. C’est dans cet univers également que le mutant Colossus, membre des X-men assumera ouvertement son homosexualité ou que la Tante May passera de gentille retraité à travailleuse active.

Cet univers qui dure près de 15 ans est la principale inspiration de ce qu’on appelle le MCU , la plupart des looks et des personnages qui y sont passé inspirant totalement le cinéma au détriment de l’univers classique jugé trop ancien et moins pertinent par les scénaristes et producteurs.

Mais depuis une dizaine d’année les nouveaux auteurs de Marvel Comics en charge de l’univers classique, ce sont eux aussi mis à bouleverser les habitudes du médium en crééant de nouveaux personnages et en actualisant la situation des plus anciens pour être en phase avec le 21e siècle..

Alors le MCU qui s’inspire des comics est -il vraiment à la traîne et il y a t-il une forme d’exclusion chez Marvel?


Héros sexe & Fun?

Comme on peut le constater dans la gallerie d’images qui précède, en réalité les comics Marvel n’ont aucun problème à évoquer et à montrer l’homosexualité chez ses héros.

Comme on peut le voir-ci-dessus à l’instar de nombreux ignares l’acteur pousse à une plus grande diversité dans les adaptations des comics Marvel sans savoir apparemment que le matériau d’origine est d’ores et déjà avant-gardiste en matière de représentation sans qu’il soit nécessaire de créer systématiquement des identités sexuelles ou ethniques différentes pour qu’elles existe.


Et dans l’univers des comics qui sont l’inspiration de l’univers Marvel au cinéma, depuis des décennies le personnage de Mystique (qui vit avec sa compagne la mutante Irène avec qui elle recueille Malicia/Rogue).
plus récemment celui de Daken (fils de Wolverine et bisexuel assumé) ou celui de Vega membre de la Division Alpha et des x-men (qui s’est marié en grandes pompes devant la communauté super-héroïque dans les pages du comics) Hulking , Wiccan et Miss America des Young Avengers (les deux premiers sont en couple et une des planches de comics les montrant en train de s’embrasser a été censuré par la mairie de Rio au Brésil…), Rictor et Shatterstar de X-Factor et X-Force (deux héros en couple), Moonstar (fille de Drax) et Phyla (fille du premier Captain Marvel), deux héroïnes cosmiques également en couple, pour ne citer que ceux-là sont ouvertement bisexuels ou homosexuels sans que cela suscite des crispations chez les lecteurs et auteurs des médiums concernés et que cela en fasse pour autant des évènements ….


Paint it Black

Dans le cas de Harrington comme dans celui de Stewart on peut d’ailleurs s’interroger sur la forme de discrimination inversée qu’ils prônent en militant pour qu’un acteur ou une actrice soit casté en fonction de sa préférence sexuelle …

De nombreux interprètes appartenant à la communauté LGBT faisant le bonheur du grand et du petit écran depuis des décennies sans que leurs personnages ne soient nécessairement le reflet de leur vie privée….



Evidemment on parle des mêmes médias qui voient un féminisme exacerbé chez Wonder Woman dans son film eponyme et relativisent l’importance d’une Black Widow au sein des Avengers, ceux-là même qui félicitent Marvel de “devenir progressiste” avec un film comme Black Panther -le personnage est crééé dans les comics en 1966 (la loi qui met fin à la ségrégation raciale aux etats-unis est promulguée en 1964…) alors que le film Blade est sorti en 1999 et que le personnage afro-américain de Falcon était l’égal de Captain America en 1969 dans les comics….


Le changement c’est maintenant


Mais grâce aux fins connaisseurs qui se disent journalistes et aux ignares revendicateurs qui peuplent internet fort heureusement le 21e siècle voit désormais Marvel et ses personnages se corriger à l’aune de l’époque vers une société plus juste et plus en phase (sic).


Côté MCU Ben Ulrich est devenu noir dans Daredevil tout comme le Viking Heimdall de Thor tandis qu’Hogun a désormais des traits asiatiques et que l’ancien a littéralement changé de sexe….



On a ainsi pu constater la cohabitation nécessaire entre Miles Morales le spider-man d’origine porto-ricaine et afro-américaine avec Peter Parker qui reste dans la course au même titre qu’on a assisté récemment au retour du personnage mythique de Wolverine sous son identité de Logan/James Howlett malgré une tentative de le remplacer par son jeune clone féminin (X-23)… et les exemples sont légion de Iron Heart (jeune fille visant à remplacer Iron Man) à Jane Foster (qui porta l’identité et le marteau de Thor un temps) sans oublier Sam Wilson éphémère porteur du costume et du bouclier de Captain America.

Qu’on se rassure au sein du catalogue de la maison des idées il existe des centaines de personnages aisément adaptables tels quels pour le grand écran qui représentent tous les pans de la société, et l’arrivée prochaine de Shang-Chi devrait (enfin) amener un super-héros asiatique de premier plan, tandis que la série Miss Marvel devrait à l’instar du comics explorer le quotidien de la super héroine musulmane , le point commun de tous ces personnages et qu’ils sont et restent des héros qui inspirent les lecteurs de tous âges selon la volonté de celles et ceux qui les crééent la force de Marvel étant de mettre en lumière leurs côtés humains dans un univers peuplé de mythes et d’imaginaire dans lequel tout un chacun peut s’évader sans distinction d’âge, de sexualité, d’ethnie ou de religion.


Les Giant Size X-men : une équipe cosmopolite…

En 1975 les x-men ne sont pas les personnages les plus populaires de Marvel Comics. La série qui leur est consacrée a d’ailleurs été annulée, laissant les lecteurs orphelins de l’équipe de Charles Xavier composée à l’époque de Strange Girl (Jean Grey) The Beast (ou Le Fauve en vf) , Angel, Iceman et leur leader Cyclope.

Après une aventure qui a vu Cyclope revenir seul rescapée de l’île vivante de Krakoa , Charles Xavier décide de partir en quête de nouveaux mutants pour secourir ses élèves et constituer une nouvelle équipe de X-Men. Mais alors qu’il avait précédemment porté son recrutement sur de jeunes adolescents découvrant leurs pouvoirs, il se tourne cette fois vers une sélection d’envergure voyageant aux quatre coins du globe.

C’est à cette époque que l’équipe américaine de super héros se trouve constitué de Kurt Wagner (Nightcrawler/Diablo) de nationalité allemande, Sean Cassidy (Banshee/Le Hurleur) de nationalité irlandaise, Piotr”Peter” Rasputin ( Colossus) de nationalité russe, Ororoe Munroe (Storm/Tornade) de nationalité kenyane/egyptienne, John Proudstar (Thunderbird/Epervier) d’origine Amerindienne, Shijo Sunshiro (Sunfire/Feu du Soleil) de nationalité japonaise et James “Logan” Howlett (Wolverine/Serval/Weapon X) de nationalité canadienne…


80 ans et toutes ces dents…..


On remarque d’ailleurs que si les critiques et les profanes s’enthousiasment régulièrement pour ces créations qui offrent étonnamment beaucoup de matière aux produits dérivés, dans les faits le retour aux valeurs antiques des personnages cultes donnent des séries plus régulières et qui se vendent bien mieux pour le lectorat des comics Marvel.


Si les lecteurs de comics pourraient être désorienté par ces changements radicaux , les nouveaux auteurs n’ont de cesse de créer de nouveaux personnages et de nouvelles situations pour les plus anciens afin de les faire coller à cette dictature d’une époque où la population se doit d’être inspirée jusque dans l’univers des comics faisant fi de la liberté artistique d’un dessinateur qui voudrait sans penser à mal concevoir son oeuvre sans avoir le besoin de considérer l’aspect ethnique ou sexuel de sa création.

Que ça soit dans les séries ou au cinéma et encore plus dans les matériaux d’origine l’univers Marvel n’a pas besoin des leçons de morale des profanes pour être en phase et en avance sur la société malgré son univers imaginaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer